• Facebook Social Icon

     Moins ancrées socialement dans la Russie de la fin du XIXème que ses œuvres plus « consistantes », les pièces en 1 actes de Tchekhov (qualifieées par l'auteur lui-même soit d'études dramatiques soit de farces) en sont d'autant plus intemporelles.

Les pièces en 1 acte sont un condensé du génie de Tchekhov - elle sont cimentées dans ce spectacle par des considérations sur le comédiens de Louis Jouvet, comme 2 paroles de théâtre qui se répondent.

 

Le Chant du Cygne (1887) (étude dramatique pour 2 rôles)

Rencontre entre 2 hommes en fin de vie qui habitent un théâtre vide, l'un est un comédien ivre, l'autre est un souffleur invisible que la mort semble avoir oublié.

 

Des Méfaits du Tabac (1886) (farce pour 1 rôle)

Ivan Nikotine se voit confier (par sa femme) la tâche de tenir une conférence sur les méfaits du tabac. Le contenu en sera la plainte d'un homme couard, sans caractère et terriblement humain, malmené par sa tyrannique femme.

 

L'Ours (1888) (farce pour 3 rôles)

Rencontre amoureuse, violente et passionnée entre Mme Popova, jeune veuve vivant cloitrer et Smirnov, propriétaire terrien, rustre et brutal, créditeur énervé de feu M.Popov. Classique Tchekov

 

 

durée : 1h10

à partir de 12 ans

représentations scolaires sur demande

Triptyque autour de pièces en 1 acte légèrement remaniées

Spectacle pouvant contenir des traces de Louis Jouvet

Tchekhov3

1/1

Textes : Anton Tchekhov / Louis Jouvet

Mise en scène : Willy Play

Distribution : Nicolas Guépin / Mellie Melzassard